L'influence des médias sur les criminels

1 / Le Crime Scene Investigation (CSI)

Les séries policières ont aujourd’hui un franc succès au Etats-Unis et en France. Cependant, ces séries ne font pas l'unanimité... Peut-être sont-elles éducatives et à l'origine d'un intérêt des jeunes envers le milieu de la police scientifique, mais elles véhiculent également des idées pour les criminels et leurs donnent les moyens de s’approcher toujours plus du « crime parfait ».

Mais ce qui inquiète le plus les spécialistes du droit, c'est l'impact des séries type « les Experts » sur la vision qu'ont les citoyens français du système judiciaire, qui serait totalement faussée. En effet, Les français ne connaissent pas assez bien leur système judiciaire et son fonctionnement, et ce sont ces séries qui les informent. Ainsi, ils s’imaginent que leurs tribunaux ressemblent à ceux des séries étasuniennes et les accusés s'attendent maintenant à ce qu'on leur dise les droits de Miranda ; ils exigent un mandat de perquisition, alors qu'il n'est pas indispensable en France. De plus en plus de jurés exigent également des preuves scientifiques, des traces d'ADN par exemple, et non plus seulement des preuves circonstancielles. Ces exigences peuvent entraîner des acquittements à tort...

En attendant, le ministère de l’Intérieur préfère souligner les aspects positifs de cette influence des séries américaines. Depuis quelques années, les experts, les vrais, ont un véritable succès, et la police scientifique profite de moyens grandissants. En effet, en 2008, ils étaient 483 à vouloir devenir ingénieur et 1.473 à tenter le concours de technicien ; en 2009, 833 ingénieurs et 2.106 techniciens ont tenté leur chance.

Aux États-Unis, en revanche, certains états essayent de faire évoluer leur législation afin de limiter l’impact de ces séries. Dans le Massachussetts, les procureurs* sont ainsi autorisés depuis peu à s’enquérir* des goûts télévisés des citoyens convoqués dans un jury*, afin d’anticiper leurs éventuels penchant pour les preuves scientifiques…

2 / Des criminels toujours plus efficaces

Un suicide maquillé en meurtre, c'est l'idée saugrenue de Thomas Hickman, texan de 55 ans, retrouvé mort en plein désert, bâillonné, une balle dans la nuque, en mars 2008.

Une idée inspirée d’un épisode des « Experts ». Ainsi, Thomas Hickman a parcouru une centaine de kilomètres en voiture jusqu’à ce qu’elle tombe en panne d’essence au Nouveau-Mexique. Il s’est ensuite dirigé, à pied, vers un champ où il a décidé de mettre son plan à exécution. Hickman a commencé par se coller un morceau de ruban adhésif sur la bouche. Puis, comme il l’a vu dans la série, a attaché son arme à plusieurs ballons gonflés à l’hélium*. Pour enfin, se tiré une balle dans la tête. Dans son stratagème, le pistolet aurait dû s’envoler loin de la scène de crime, laissant penser qu’il avait été kidnappé et assassiné, ce à quoi ont cru les policiers lorsqu’ils ont découvert son corps, avant de changer d’opinion : à 500 mètres de là, les enquêteurs ont mis la main sur les ballons et l’arme, coincés dans les cactus… Au cours de leurs investigations, ils ont également découvert qu’Hickman avait lui-même acheté le pistolet et les ballons… De plus, il connaissait des difficultés financières et familiales, ce qui concerne l’hypothèse du suicide l'hypothèse du suicide…

Ainsi, cette affaire illustre l'impact des séries policières et scientifiques sur le grand public.

Côté crime, certains prétendent que des criminels s’inspirent directement de la série, en copiant les meurtres qu’elle met en scène. De plus, il existerait certains épisodes où l'on pourrait prendre des notes pour savoir faire le ménage après un meurtre. De ce fait, on constate plus de nettoyage de scènes de crime dans les meurtres prémédités.

Mais ces séries ne sont pas les seuls médias qui influencent les criminels ou permettent à certains crimes d’être « parfait ». Et oui, le « crime parfait » existe, malgré les efforts des scientifiques pour prouver le contraire… Le nombre d’affaires irrésolues dans l’histoire en est la preuve irréfutable.

Ainsi, les livres policiers, thrillers, sont d’autant plus « dangereux », car ils sont complets : ils donnent ainsi de meilleures informations aux personnes qui les lisent. Certains fans, un peu dérangés, reprennent parfois un crime décrit dans un roman qu’ils ont particulièrement aimé, et s’inspirant de ce roman passent à l’acte.

« Tueurs nés » d’Oliver Stones :

« Mickey et Mallory Knox sont jeunes et éperdument amoureux l'un de l'autre, ils sont également les assassins les plus sauvages de la société américaine. Tenant la police en échec, ils deviennent, grâce aux médias, des figures populaires dont ne cesse de parler la radio, la presse et surtout, la télévision. Leur heure de gloire va permettre d'écrire une nouvelle page sanglante de l'Amérique... Les personnages de Mickey et Mallory sont inspirés d'un véritable couple de tueurs, Charles Starkweather et Caril Fugate, qui sévirent aux États-Unis en 1958, responsables de 11 meurtres dans 5 états des Etats-Unis. Il y est mentionné beaucoup de tueurs en série dans le film, Charles Whitman, Ted Bundy, Charles Manson entre autres. »

Ce film tente implicitement de montrer en quoi les médias décrivent les actes criminels de manière sensationnelle, ainsi que le fait que de nombreux tueurs en série furent élevés au rang de stars par les journalistes. Toutefois, le film a surtout été critiqué à sa sortie à cause de sa violence visuelle et verbale, même si le réalisateur affirme que celle-ci est consciemment exagérée…

Pour finir, il semble évident que les médias ont leur rôle à jouer dans la transmission de connaissances, notamment dans le domaine de la Police scientifique. Ils sont également responsables de la circulation d’idées macabres qui influencent les criminels. Aussi, les journalistes élèvent bien souvent les meurtriers au rang de star, leurs donnant ainsi de l’importance…

4 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site