Conclusion

 Conclusion :

Pour finir, nous rappellerons que l’activité policière profite des découvertes et des progrès scientifiques, au cours des deux derniers siècles. C’est le cas, concernant l’identification des personnes à partir d’empreintes génétiques, par exemple. Cependant, ces preuves ne peuvent pas toujours être considérées comme fiables.

En effet, il en va ainsi pour plusieurs raisons, comme, la sur médiatisation des affaires criminelles et des séries policières, constituant une source d’idées importante pour les tueurs en série, toujours plus rusés ; les erreurs d’expertises, ou encore parfois, les erreurs provoquées avec la contrefaçon d’ADN humain …

Ainsi, malgré l’évolution des techniques d’investigation, la police n’élucide pas toutes les affaires, car l’être humain a ses limites.

La lutte contre cette injustice est importante, « l’erreur judiciaire est le plus sûre allié de la justice d’exception. Combien d’innocents courraient encore s’il n’y avait pas d’erreurs judiciaires ». Pierre Desproges.

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. arthritis (site web) 29/10/2012

I came across entre-science-et-police.e-monsite.com and i love it !
arthritis treatment

http://arthritissymptomstreatment.blogspot.com/2012/10/what-is-arthritis_28.html

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×